Le Renouveau pédagogique est l’objet de multiples modifications, pour ne pas dire réorientations depuis ses débuts. Or, une réforme aussi majeure nécessite qu’on lui consacre temps, énergie, créativité et persévérance pour qu’elle soit une réussite. À l’image de ce que nous voulons pour nos élèves.
De même, parce qu’il incarne le changement, il n’est pas aisé d’en intégrer toutes les facettes à l’essentiel de notre profession, l’enseignement et la pédagogie. Les gains proposés par le Renouveau pédagogique, quoique prometteurs, demandent confiance et ouverture, mais méritent du même coup que nous nous y attardions longuement, au-delà du choc des cultures que l’on peut parfois ressentir à son contact. Pour les raisons qui précèdent et les considérants suivants :

-Les générations d’élèves à l’ère de l’information et du numérique qui sont touchées par le Renouveau;

-Les avancées scientifiques en matière d’apprentissage et de fonctionnement du cerveau;

-La place de l’éducation et de la pédagogie au cœur même de l’avenir d’une société;

-Le rôle qu’ont les conseillers pédagogiques dans leur devoir de vulgarisation, d’appropriation et de mise en œuvre du Renouveau pédagogique;

Le Groupe des responsables de l’univers social donne son appui au Manifeste pour une école compétente.

Pour signer le Manifeste, cliquer ici: Manifeste pour une école compétente(lien externe).

Le Groupe des responsables de l’univers social